Publication « Marges »

marges_urbainesNora Semmoud, Bénédicte Florin, Olivier Legros, Florence Troin (dir.), 2014, Marges urbaines et néolibéralisme en Méditerranée, Presses universitaires François Rabelais (PUFR) Collection « Perspectives Villes et Territoires » 288 p. ISBN : 978-2-86906-357-0

Manifestations contre les grands projets urbains en Turquie, mouvements sociaux en Grèce et en Espagne, « printemps arabes » : la Méditerranée figure aujourd’hui parmi les principaux foyers de luttes sociales dans le monde. Expression des aspirations à la démocratie des couches populaires et des classes moyennes, ces mobilisations dénoncent également la brutalité des politiques de libéralisation et de la « crise » économique et financière, ainsi que les effets des grands projets et autres transformations urbaines liées à l’« urbanisme néolibéral ». Comment analyser ce mode particulier de fabrique et de pilotage de la ville ? Quels sont les processus de marginalisation qui y sont liés ? Et surtout, comment réagissent les citadins lorsqu’ils sont confrontés aux acteurs dominants de la production de l’espace urbain ? Pour répondre à ces questions essentielles, les contributeurs à cet ouvrage privilégient une posture originale : analyser les dynamiques en cours dans les marges urbaines. Espaces stigmatisés et dévalorisés, les marges urbaines sont certes des lieux de relégation, mais ce sont aussi des espaces-réserves pour les acteurs publics et les investisseurs privés. Enfin, ce sont des lieux de vie où, dans un contexte marqué par les processus de fragmentation, de cloisonnement et d’exclusion, les habitants continuent néanmoins d’« inventer la ville » et d’interpeller les pouvoirs en place.

Voir en ligne la présentation et commander l’ouvrage :  http://pufr-editions.fr/livre/marges-urbaines-et-n%C3%A9olib%C3%A9ralisme-en-m%C3%A9diterran%C3%A9e


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *